Les sites naturels

De part sa géographie, l'Ardèche vous propose une multitude de sites naturels qui vous émerveillerons.

Le Pont d'Arc en Ardèche est un lieu de visite incontournable ou de nombreux touristes se pressent chaque année.
Le Pont d'Arc, une arche naturelle unique

Le Pont d’Arc (Vallon Pont d'Arc, sud Ardèche)

 

Il y a très peu de ponts naturels enjambant une rivière dans le monde. Un est en Ardèche, un au Chili et un en Virginie (USA). Vous ne pouvez donc pas manquer d’aller voir le majestueux Pont d’Arc. Cette arche naturelle est spectaculaire (une longueur de 59 m, pour une hauteur de 54 m).

Imaginez, en 1890, une crue sans précédent fit monter le niveau de l’Ardèche jusqu’au raz du sommet de l’arche ! Vous pouvez encore voir des traces de ces crues sur certains ponts ou certaines maisons : le niveau de l’eau au moment de cette crue y est souvent inscrit.

Le Pont d'Arc est connu depuis la nuit de temps, les hommes préhistoriques l'utilisaient déjà comme pont, pour preuve la grotte Chauvet qui avec ses peintures datant de moins 36 à 32 000 ans est à deux cents mètres de l'arche. Que pouvait représenter ce pont pour eux ? c'est tout le défi des recherches menées actuellement dans la grotte Chauvet.

 

Le Pont d'Arc est la porte d'entrée des Gorges de l'Ardèche, passer dessous est toujours un grand moment.

 

Mon Ardèche - Vallon Pont d'Arc

www.monardeche.com/Vallon-Pont-d-Arc

 

Loire qui est le plus long fleuve de France prend sa source en Ardèche au pied du Mont Gerbier de Jonc.
Le Mont Gerbier de Jonc, la Loire y prend sa source.

Le Mont Gerbier de Jonc (Sainte Eulalie, montagne Ardéchoise)

 

Ce mont est la source de la Loire, le plus grand fleuve français. Le Mont Gerbier de Jonc se situe sur le plateau ardéchois (au centre du département à côté du village de Sainte Eulalie). Les nombreux lacs de ses environs vous permettront de vous rafraîchir paisiblement à l'écart des sites touristiques majeurs lorsque les températures seront trop élevées.

Vous pouvez accéder au sommet du Mont Gerbier de Jonc, culminant à 1 151 mètres, de là vous découvrirez un magnifique panorama sur l'Ardèche et la Haute-Loire.

L’ascension gratuite et vous prendra environ une demi-heure.

Sous vos pieds des roches phonolitiques, héritage du volcanisme. 

Au sommet, vous aurez une vue à 360 degrés sur un magnifique paysage.

 

Le site du Mont Gerbier de Jonc

www.lemontgerbierdejonc.comPréparez votre séjour avec le site de la Montagne Ardéchoise

www.gerbier-de-jonc.frOffice de Tourisme des Sources de la Loire

www.ardeche-sources-loire.com

 

 

Le rocher de la Cathédrale est une formation rocheuse caractéristique en plein milieu de la Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche.
Le rocher de la Cathédrale, au coeur des Gorges de l'Ardèche.

La Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche (Vallon Pont d'Arc, Saint Remèze, Saint Martin d'Ardèche, sud Ardèche)

 

Un espace protégé à découvrir à pied, en barque ou en canoé-kayak. Classé «réserve naturelle nationale» depuis 1980, ce profond canyon creusé par la rivière au cours des millénaires, commence à quelques kilomètres en aval de Vallon Pont d'Arc et se termine aux limites de Saint Martin d'Ardèche.

L'ensemble formé par le Pont d'Arc et les Gorges de l'Ardèche (1575 ha) constitue l'un des sites naturels les plus remarquable de France. Il offre des paysages grandioses et sauvages fait de gorges de plateaux calcaires recouverts de garrigue.

La Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche est peuplée d'une multitude d'animaux. Le castor est l’animal emblématique des Gorges, mais on y trouve aussi des ragondins, des rats musqués et même quelques loutres. Les salamandres se dorent sur les rochers, crapauds et grenouilles font retentir leurs chants, pendant que la couleuvre vipérine et à collier glisse dans l’eau. On peut aussi apercevoir un cingle plongeur, une bergeronnette grise, un martin-pêcheur ou un guêpier, plus rarement, un héron cendré ou une aigrette… et parfois même un balbuzard. Sangliers, chevreuils, lièvres, blaireaux et renards sont communs dans les fourrés, bien que difficiles à surprendre. Dans la forêt et la garrigue, on peut écouter les oiseaux : éperviers, palombes, fauvettes… tandis que dans l’air d’été résonne le chant des cigales.

 

Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche                                          www.gorgesdelardeche.fr

 

Le Parc des Monts d'Ardèche, sauvage et superbe ou des générations d'hommes ont bati pour l'éternité.
Au détour d'un chemin les hommes ont laissés leur trace.

Le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche (Jaujac, Antraigues sur Volane, Aubenas, Vals les Bains, Privas, montagne Ardéchoise)

 

Grâce à son art de vivre, ses richesses patrimoniales et ses grands espaces, l’Ardèche s’est au fil du temps révélée comme un territoire d’exception. Cette reconnaissance s’est traduite par la création du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche en 2001. Le territoire du Parc a ensuite évolué pour intégrer certaines communes de la Haute-Loire.

Réputé pour la culture de la châtaigne, ce parc a pour objectif de partager et faire découvrir un territoire sauvage à l’identité forte, mélange du volcanisme de sa terre, d’une architecture rurale remarquable et de vestiges des grandes forteresses médiévales qui ponctuent ses éperons rocheux.

La qualité des paysages témoigne de l'alliance entre l’Homme et la Nature : terrasses, châtaignes, gestion de l’eau par des systèmes ingénieux, hameaux regroupés sur les pentes, moulins et moulinages, élevage du "Fin gras du Mézenc".

Peut être découvrirez vous toutes ces richesses en randonnant sur les 4300 kilomètres de chemin de randonné que compte le parc des Monts d'Ardèche.

 

Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

www.parc-monts-ardeche.fr

Office de Tourisme de Jaujac

www.ardechedessourcesetvolcans.com

Le Pont du Diable est un très bel exemplaire des multiples ponts construits en Ardèche pour relier les rives et les hommes.
Un pont robuste qui enjambe l'Ardèche à Thuyets.

Le Pont du Diable (Thueyts, montagne Ardéchoise)

 Situé tout près du village de Thueyts, au cœur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, le Pont du Diable n’a d’effrayant que le nom.

Selon la légende, le pont fut construit par le Diable qui souhaitait malicieusement permettre aux garçons et aux filles de Thueyts de se retrouver.

Perché à 20 mètres au dessus de l’Ardèche, c'est un détour obligatoire lors de votre découverte de l’Ardèche. Baignades et randonnées vous y attendent dans un décor tout bonnement idyllique.

Si vous avez envie de vous rafraîchir pendant vos vacances, tester l’eau du Pont du Diable.

Si vous avez envie d'émotion le départ de la via ferrata est à quelque mètres.

Que ce soit d’en bas depuis la berge ou d’en haut en faisant la via ferrata, vous en resterez bouche-bée.

 

Office de Tourisme de Thueyts                                                                   www.ardechedessourcesetvolcans.com

 

 

Orgnac, La Madeleine, la grotte de Saint Marcel, la Forestière sont dans ou à proximité de la Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche.
Orgnac, grand comme une cathédrale, beau comme un tableau.

Les Grottes en Aven aménagés (Saint Marcel d'Ardèche, Orgnac, La Madeleine, sud Ardèche)

 

Le sud du département est un plateau calcaire propice à la création de grotte que les infiltrations ont creusées au fil des millénaires, elles sont toutes plus merveilleuses et plus grandioses les unes que les autres, à vous de choisir celle que vous voulez découvrir.

 

Notre coup de cœur : l'Aven de la Forestière (plus petite que ces concurrentes) tenue par Nicolas un spéléologue passionné. Dans sa grotte les projecteurs sont éteints et vous la visitez à la lumière des lampes qu'il vous fourni, afin vivre l'exploration de la grotte au rythme de vos émotions (les enfants adorent ça). Si vous voulez poussez plus loin l'expérience vous pourrez passer une nuit dans la grotte sous une tentes 4*.

www.avengrottelaforestiere.com

De part et d'autre de la réserve des Gorges de l'Ardèche vous pourrez visiter l'une des trois grottes majeurs de la région.

Aven d'Orgnac

www.orgnac.com

Grotte de la Madeleine

www.grottemadeleine.com

Grotte de Saint Marcel

www.grotte-ardeche.com

 

Le Bois de Païolive à proximité des Vans et du Chassezac est un jardin extraordinaire parcemé de sculptures façonnées par le temps.
Les sculptures naturelles du Bois de Païolive.

Le bois de Païolive (les Vans, Bannes, Berrias, sud Ardèche)

 

Une balade s’impose pour pénétrer ce monde de mystères, le bois de Païolive est une des plus étranges curiosités de l’Ardèche. Véritable labyrinthe naturel surplombant le Chassezac, situé sur les communes des Vans, de Banne et de Berrias-Casteljau, il est, depuis la nuit des temps, « habité » d’étranges et inimitables sculptures de blocs de calcaires déchiquetés et défiés par l’érosion.

C'est un site de randonnée magique où, au détour d'un sentier, vous reconnaitrez peut-être la forme d'un lion ou d'un autre animal sorti de votre imagination.

Si les parties du bois proches des gorges du Chassezac sont les plus réputées, Païolive est aussi ailleurs. Sur toute la zone de Païolive et des Gras vous trouverez des reliefs ruiniformes avec une chênaie.

Les bois de Banne, des Divols, de la Saumée, de Bourbouillet, de Labeaume présentent tout autant d’intérêt.

 

 

L' Association Païolive ce site vous proposera des itinéraires de randonnées.

www.bois-de-paiolive.org

 

Les sites historiques

La culture ardéchoise, comme vous pouvez vous en doutez depuis le début de votre lecture, est diversifiée et particulièrement riche.

Jean Ferrat à vécu de longues années à Antraigue sur Volane source d'inspiration de nombreuses chansons dont "La montagne".
Antraigues sur Volane, le village choisi par Jean Ferrat

Explorez les villes et villages, les propositions ne manques pas, certains ont été attaqués, détruits puis rebâtis, d'autres ont été abandonnés par leurs habitants. En Ardèche beaucoup de traces d'un passé tumultueux surgissent au détour d'une rue, que ce soit de la rivalité entre les Papes d'Avignon et les contes de Toulouse ou des guerres de religion avec les Dragonnades vous trouverez partout des histoires passionnantes à découvrir seul ou avec des guides conférenciers (voir les offices de tourismes).

Mais ces villages historiquement riche sont aussi des lieux ou vivent les Ardéchois du XXI ème siècle. Ils ont été rebâtis, restaurés, modernisés pour aujourd'hui faire l'admiration des visiteurs. Au détour d'une jolie rue pavé vous découvrirez un petit restaurant vous proposant une cuisine traditionnelles, un artisan exposant son travail, un artiste qui expose ses œuvres.

L'Ardèche a été de tout temps un lieu ou l'on vient se cacher, loin du rythme trépidant de la ville. Beaucoup de villages compte parmi leurs habitants des célébrités (artistes, chefs d'entreprises, journalistes...) qui comme Jean Ferrat, ont choisi leur petit village d'Ardèche pour vivre heureux.

 

Labeaume, Thines, Balazuc, St Montant, Antraigues, Chassiers, Saint Félicien, Naves ... et temps d'autres

 

Le site Patrimoine Ardèche est une mine d'information réalisé par une équipe de passionnés des vieilles pierres Ardéchoises

www.patrimoine-ardeche.com

www.villagesdefrance.f

Il y a quatre mille ans les hommes vivaient et mourraient ici le nombre de dolmens en Ardèche en est une preuve.
L'un dés cinq dolmens de la nécropole de Labeaume

L'Ardèche c'est aussi la préhistoire, Grotte Chauvet (classé au patrimoine mondial par l'UNESCO) et Dolmens, les traces d'une implantions préhistorique sont nombreuses.

Avec près de 900 monuments, l’Ardèche est l’un des territoires français les plus riches en dolmens.

Plus riche que la Bretagne ! Pour permettre de découvrir ce patrimoine préhistorique exceptionnel, une route des dolmens, un belvédère et cinq chemins thématiques ont été créés en Sud Ardèche.

 

Notre coupe de cœur : la construction d'un village gaulois, actuellement en travaux (il se construit sous vos yeux) à Saint-Alban-Auriolles.

http://randaardesca.fr

 

Pour les curieux et les passionnés

www.museum-ardeche.fr

Grotte du Pont d'Arc (restitution de la grotte Chauvet)

www.cavernedupontdarc.fr

Dolmens et Patrimoine

www.dolmensetpatrimoine.fr/dolmens

Cité de la préhistoire

https://www.hominides.com

Comme dans toutes cités Gallos Romaine le théâtre tenait un rôle central pour les habitants.
Le théâtre antique d'Alba la Romaine.

Les Romains étaient en Ardèche, et y ont laissés leurs traces, à Bourg Saint Andéol ou la fresque du dieu Mitra garde encore tout son mystère. Mais aussi plus au nord (prés d'Annonay) à Talencieux, Limony, Serrières, Saint Sylvestre...).

C'est eux qui ont organisé et structuré ce pays dans les premiers siècles de notre ère.
Une voie Romaine reliant la cité de Valence à celle de Nîmes traversait du nord au sud le territoire Helvien, en passant par leur capitale Alba Helviorum,. Le peuple Hélevien faisait partie de la province Romaine de la Narbonnaise.

Malheureusement il reste peu de vestige de ses anciennes implantions recouvertes depuis longtemps par les villes et les villages.

Seul à Alba la Romaine, les ruines de leur ville ont été mise à jour.

Quand au dieu Mitra c'est un dieu Indo-Iranien monothéiste certainement apporté là par une légion ayant séjourné en pays Hitittes avant de venir en Ardèche. Vous trouverez à Bourg Saint Andéol un bas relief le représentant gravé dans une falaise, on suppose que ce devait être le font d'un temple dédié à ce dieu. Malheureusement aucune fouille n'a encore été faite au pied de la fresque, pour éclaircir ce mystère.

 

Découvrir Alba la Romaine

www.sud-ardeche-tourisme.comMuséal d'Alba la Romaine

www.museal.ardeche.fr

Durant l'été de nombreux Châteaux proposent des spectacles (Largentière, Montréal..) d'autre sont des lieux d'exposition (Voguë, La Bastide de Virac...).
Démonstration de Trébuchet au Château de Largentière.

Visitez l’un des nombreux châteaux, Les châteaux moyenâgeux Ardéchois sont moins connus que ceux de la Dordogne, mais il y en a des dizaines, nos coups de cœur vont aux Châteaux de Montréal (pas au Québec, mais bien en Ardèche), Ventadour, Voguë, Largentière, La Bastide de Virac.

Au moyen age l'Ardèche était prospère et des secteurs chefs devaient être défendu comme Largentière et ses mines de plomb argentifère.

Beaucoup de châteaux font l’objet de reconstructions pour assurer leur pérennité au fil des années. Parfois, ce sont les communautés qui s’en chargent, parfois des particuliers. Pendant les Journées du Patrimoine et en été, tous vous ouvrent leurs portes.

 

Notre coup de cœur : le Château de Montréal (qui signifie Mont Royal) acheté en ruine par un passionné qui l'a rebâtit et qui durant l'été organise des visites et des animations avec des acteur en costumes (à faire avec des enfants).

www.chateau-montreal.com

 

Château des Roures

www.chateaudesroure.com

Château de Ventadour

www.chateau.ventadour.free.fr/acceuil.htm

Château de Voguë

www.chateaudevogue.net

Le nord de l'Ardèche plus industrialisé à vu voler les premiers hommes, les frères Montgolfiers.
L'art de l'envol, le premier week-end de juin.

Saviez vous que les frères Montgolfier étaient Ardéchois ?

Annonay est le berceau de la famille Montgolfier qui comme d'autre à cette époque y fabriquait dans le nord de l'Ardèche un papier réputé.

Si nous volons actuellement c'est un peu grâce à ces pionniers issue d'une petite ville du nord de l'Ardèche.

Les frères Montgolfier (issus d'une célèbre famille de papetier)  avaient conçu leurs premières montgolfières en papier et en tissu (taffetas de soie).

Le premier vol officiel du ballon à air chaud des frères Joseph-Michel et Jacques-Etienne Montgolfier a eu lieu place des Cordeliers à Annonay le 4 juin 1783. Le 19 septembre de la même année, un coq, un mouton et un canard firent l'expérience du premier vol habité à Versailles devant le roi Louis XVI : leur ballon s'est envolé jusqu'à 480 mètres.

 

Notre conseil : Allez à Annonay le premier week-end de juin pour 'L'Art de l'envol" qui célèbre tous les ans la grande invention des frères Montgolfier.

Programme sur le site de la Mairie d'Annonay

www.mairie-annonay.fr

 

Musée de la papeterie Canson Montgolfier

musee-papeteries-canson-montgolfier.fr